Menu

poeme
chaleur qui se meurt

Le poème chaleur qui se meurt
est un poème sur les saisons
parmi notre recueil :
les poèmes des saisons.



laissez-vous séduire par ce beau poème sur les saisons


   
CHALEUR QUI SE MEURT
Oh soleil, soleil
Tu brilles dans le ciel
Malgré ta chaleur
Mon coeur se trouve glacé
Les seuls rayons qui me réchauffaient
Etaient ceux de mon ami
Mais où est il passé
Que lui arrive t'il
Pourquoi ces absences prolongées
Ne suis je plus son amie
Avec laquelle il aimait parler
De tout de rien, du beau temps de la pluie
Pas une journée ne passe
Sans que je fasse illusion à lui
Pas une heure s'écoule
Sans que je retrace les instants
Ou même les plus beaux moments
Qu'il a su m'offrir ou me faire découvrir
Qui sont devenus souvenirs
J'ai froid, je frissonne
Mon âme se gèle
Je perds le goût de vivre
Je tombe dans l'ennui
Viens mon merveilleux ami
Prends sur toi un peu de temps
reviens pour moi, pour notre amitié
Prends un instant de liberté
Comme par le passé
En venant à ma rencontre
Tu chasses l'ombre
Et par tendres mots
Je ressens en moi
Un courant chaud
Qui émane de toi
J'ai besoin de ta présence
Pour continuer mon existence
Tu ne peux me quitter ainsi
Toi qui est le soleil de ma vie
- Sylvie -

 

Précédent   Sommaire   Suivant