Menu

poème :
rêve d'un soir

Un joli poème pour toi !

Juste pour te dire
que tu occupes mes pensées,
juste pour te faire plaisir
et ensoleiller ta journée.



laissez-vous séduire par ce beau poème d'amour


   
RÊVE D'UN SOIR
Rêves d'un soir ou d'une nuit
Font que toi mon ami
Par tes brèves apparitions
Comme au court de ma vie
Dans mes rêves flous
Me sorte de l'ennui
Il ne me reste au réveil que le goût
De ses doux baisers volés
De ses bras enlacés
Que  nul ne peut enlever
Que nul me donne en réalité
Ils font naître dans mon coeur
Une lueur d'espoir
Qu'un jour je puisse te revoir
Qu'enfin vive le bonheur
Celui que j'attends si souvent
Depuis tous les temps
Et respire chaque heure
Que la vie me donne
D'une infime espérance
Que cet amour inerte
Retrouve sa délivrance
Je cours vers toi me réfugier
Lorsque le jour m'a mal mené
Je cherche la tendresse
De ses gestes que tu ne m'as donné
Cherche tes caresses
Tant espérées tant exigées
Dans ses visions nocturnes
Dont le jour me rend taciturne
J'imagine que tu me berce
M'embrasse à perdre pieds
Que j'aimerais tant que rêves
Deviennent réalité
Pour t'offrir cet amour
Le meilleur de moi
Sans te demander en retour
Quoi que se soi
Avant de m'endormir
Plonger dans les profondeurs de l'hypnose
Pour y rester sans overdose
Chercher le calme intérieur
L'envoûtement de mon ardeur
Pour cet homme mon ami
Je ne voudrais plus sortir du lit
Garder sans cesse les yeux fermés
Pour bien préserver
Cet amour que je cultive
Dont la flamme ne meurt
Je verse des larmes journalières
En me disant souvent
Que cet amour, cette envie
D'être toujours auprès de lui
Ne sera que chimère
Ma voix interne me dit
Descend de ce nuage et vit
Mais le chagrin est trop présent
Pour que je puisse agir sans lui
Mener le futur à bien
L'oublier pour qu'il ne reste plus rien
De cet homme que j'aime
Je baisse les bras
Il est bien plus fort que moi
Il m'a fait redécouvrir à 40 ans
Ce qu'est l'amour d'antan
Il n'y a que dans mes songes
Qu'il fut l'amant sublime
Comme j'aimerais qu'ils se prolongent
Au delà de mon sommeil
Sentir à mon réveil
Mon ami intime
Mais rêve tu es et resteras
Aussi longtemps qu'il ne voudra pas de moi !
- Sylvie -

 

Précédent   Sommaire   Suivant