Menu

poème : les saisons

Un joli poème pour toi !

Juste pour te dire
que tu occupes mes pensées,
juste pour te faire plaisir
et ensoleiller ta journée.



laissez-vous séduire par ce beau poème de la vie


   
LES SAISONS
Le printemps, le commencement
La nature se réveille, le monde s'éveille,
Les bourgeons sortent en dansant,
La chaleur apparaît, c'est la nouvelle,
La nouvelle saison des amours.
Dans les champs, celle des labours.
La Vie apparaît, comme elle se devait,
La saison des naissances, celle des naissances.
Pour nous faire oublier, cet hiver qui a tardé.
La sève qui coule, pour se faire pardonner
La saison des amours le temps de s'aimer

Vive le Printemps, ma saison préférée.

Vient ensuite, le bel été
Doux, fragile plein de chaleur
Il se maquille de milles couleurs,
Pour Parfum, il emprunte aux fleurs,
Milles coloris, milles senteurs,
Vive l'été, vive la chaleur,
Saison des vacances, saison d'aimer
Saison des poissons, saisons des baiser,

Vive l'été ma saison préférée.

Un été oublié l'automne apparaît,
Comme un homme qui grisonne
Souvenir de vacances, souvenir d'innocence,
Les feuilles se meurtrissent, en milliers de teintes,
Il nous chante sa complainte,
Comment décrire son insolence.
La nature avec tant d'ardeur dans ses couleurs,
Allez à vos pinceaux, l'automne est si beau .
Allumez vos fourneaux, l'automne n'est pas chaud
Millier de sorcières, milliers d'enfants
Qui se régalent à pleines dents.
Vive les récoltes, plein de bonbons évidemment.

Vive l'automne ma saison préférée.

Les Premières neige apparaît l'hiver.
Tapis d'ouate, rayon de jeunesse
Sur les visages des enfants apparaissent
Belles joues rouges, dans des manteaux verts,
Bien chaussés, les lacs gelés, on va patiner.
Tout à changé, tout est couvert, pour l'hiver,
Boules de neige, Igloo, sapins verts,
En décembre, la féerie de Noël nous fait rêver,
Milles jouissances, c'est le temps de fêter,
Vive l'hiver la saison des cheminées,
Qui annonce la fin de l'année envolée en fumée
Par grandes bourrasques et grand froid
Janvier passe sans se faire oublier
Comme s'il voulait nous faire regretter
D'avoir donner autant de baisers.

Vive l'hiver ma saison préférée.
- AKM. -

 

Précédent   Sommaire   Suivant