Menu

poème :
en manque d'amitié

Un joli poème pour toi !

Juste pour te dire
que tu occupes mes pensées,
juste pour te faire plaisir
et ensoleiller ta journée.



laissez-vous séduire par ce beau poème d'amitié


   
EN MANQUE D'AMITIÉ
Je suis mal dans ma peau
Mon coeur aimerait crier tout haut
Toute la peine qu'il engendre
Toute la souffrance qu'il endure
Par toutes les absences
Par ton éloignement qui dure
Me précipite dans la nonchalance
Me remplisse d'une nostalgie
Remplie de mélancolie
Oh combien toi mon ami
J'ai besoin de toi
Pour me guider mes pas
Pour vivre ma vie
Tu as une si belle emprise sur moi
Dans mes jours et mes nuits
Je pense sans cesse à toi
Il faudrait que je te vois
Non pas qu'une fois de temps en temps
Mais bien plus souvent
Je suis laissée à l'abandon
Par celui que j'appelle mon ami
Laisser à ma merci
Comme un chien errant
Je ne sais ou me réfugier
Quand mon esprit se met à vagabonder
Je tends les mains
Mais personne ne vient
Au bout de mes doigts
Il n'y a plus rien
Sauf les larmes versées
Par le manque d'amitié
Dehors brille le soleil
Mais dans mon âme tout est gris
Toi ma merveille
Viens je t'en supplie
Je ne puis être heureuse
Sans toi mon ami
Tu m'inondais d'une joie d'ivresse
De ces multiples caresses
Qu'offraient le moindre de tes passages
Qui se font de plus en plus rare
Que je pourrais considérer comme un mirage
Tellement je me sens seule, isolée
De toute personne à ne plus aimer
Aimer d'amour ou d'amitié
Même une bonne blague
N'arrive plus à m'amuser
Rien n'arrive à m'enchanter
Je suis comme vidée
De toute tendresse
Que j'aimerais bien partager
J'en perds mon sourire
De ne plus te voir venir
Dans ma poitrine vit une douleur
Très forte, intense
Au point quelle me fait peur
Peur de ne plus pouvoir te côtoyer
Comme par le passé
Le mal de toi qui me ronge
Vient jusque dans mes songes
Tu délaisses, négliges
Tout le grand prestige
De notre relation amicale
En laissant un grand vide bancal
Par le fait de ne comprendre
Ce qu'amitié veut dire en vérité
Ce qu'amitié représente à mes yeux
Entre nous deux c'est moi le plus malheureux
Ton contact physique ou virtuel
Est comme une drogue éternelle
Mon pauvre corps
En a besoin encore et encore
Le sevrage que tu m'infliges
Me mène vers une dérive
Je me sens sombrer, partir
Je ne vois plus le quai, la rive
Ou je peux me retenir, me cramponner
Encrer le bateau de la camaraderie
Si tu lâches les amarres, les cordages
Quand il n'y a pas que de l'orage
Je te supplie, réclame à tout prix
Reste mon meilleur ami
- Sylvie -

 

Précédent   Sommaire   Suivant 


poème d'amour du jour

Le poème du jour

Chaque jour, découvrez un nouveau poème d'amour ou d'amitié.

écrire un poème

Ecrire un poème

Ecrivez-nous vos plus beaux poèmes d'amour ou d'amitié.

alliance

autres poèmes

Découvrez d'autres poèmes d'amour ou d'amitié ...