Menu

poème : les ombres

Un joli poème pour toi !

Juste pour te dire
que tu occupes mes pensées,
juste pour te faire plaisir
et ensoleiller ta journée.



laissez-vous séduire par ce beau poème de la vie


   
LES OMBRES
Elles sont là tapies, menaçantes,
Troublant la quiétude ambiante
Du confort de leurs habitudes,
Mais nécessaire à leurs turpitudes.
Dans le secret de la nuit,
Ils les traquent sans bruit,
Pour ne pas alerter bobonne,
Qui, plus loin, fredonne.
Elles les écoutent, parlementent,
Souriantes et clémentes,
Raconter les malheurs
De leur vie sans chaleur.
De l'incompréhension de leurs épouses
Qui ont le toupet d'être jalouses,
Alors que sans cesse elles se refusent,
Prétextant mille excuses.
Ils attendent tout d'elles,
De leur présente virtuelle,
Surtout de leur disponibilité,
A les plaindre et les écouter,
Sans chercher à connaître
Leurs désir et leur bien-être,
Indifférents à leur solitude,
Sans la moindre mansuétude.
Elles attendent, devant leurs écrans,
Qu'ils leur accordent un peu de temps;
Mais ils ont autre chose à faire
Que de penser à leur plaire,
Ils leur font déjà l'aumône
De s'intéresser à leur personne!
Ils sont si occupés avec leur famille,
Qu'ils ne s'arrêtent pas à des broutilles.
Elles ne sont pourtant pas exigeantes!
Elles aimeraient juste un peu de chaleur,
Ca suffirait à leur bonheur,
Pour chasser les jours sombres
Et enfin! sortir de l'ombre.
- Eliane -

 

Précédent   Sommaire   Suivant